ambassadeur guinée au sénégalL’Ambassadeur de la Guinée au Sénégal SE Mamadou Bo Keita (photo) fait convoquer le secrétaire fédéral de l’union des forces démocratiques de Guinée UFDG Elhadj Boubacar Sidy Bah au commissariat central de Dakar.

 

Le bureau fédéral de l’UFDG de Sénégal s’indigne de la convocation injuste de son secrétaire fédéral Elhadj Boubacar Sidy Bah et la condamne avec la plus grande fermeté.

La venue de Alpha Condé au Sénégal ce Vendredi pour le sommet des chefs d’Etat de la CEDEAO fait perdre la tête à l’Ambassadeur Mamadou Bo Keita, qui dans sa volonté de  réserver un accueil chaleureux à son président essai de mobiliser la communauté guinéenne au Sénégal. N’ayant pas eu d’interlocuteur favorable à l’accueil de Alpha Condé et face au désintérêt total manifesté par la communauté, l’Ambassadeur se met à dépenser une fortune pour déployer des gens à l’aéroport afin de sauver la face. Pris de panique quant à l’échec de l’accueil et à des manifestations hostiles qui visent à dénoncer les violations des droits et le holdup électoral en cours en Guinée à  l’arrivée de Alpha Condé, il fait convoquer le secrétaire fédéral de l’UFDG par le commissaire Djibril Camara, chef de la police urbaine de Dakar pour tenter de l’intimider. C’est ainsi qu’il a passé (3) trois heures de 17h à 20h dans les locaux du commissariat centrale de Dakar à subir les menaces de ce dernier. Choqué par cet acte ignoble et de la répercussion du régime policier d’Alpha Condé au Sénégal, Elhadj Boubacar Sidy BAH dénonce avec la plus grande fermeté cet abus de pouvoir manifeste et la violation de ses droits par un agent de la police sénégalaise, qui s’est laissé entrainer dans ces pratiques anti démocratiques d’un autre âge. Le Sénégal étant un modèle de démocratie et de respect des droits de l’homme dans le monde nous somme plus que surpris de ce qui s’est passé hier au commissariat central. Nous rappelons qu’Elhadj Boubacar Sidy Bah vit au Sénégal depuis 1957 et n’a jamais eu à faire à la justice sénégalaise, c’est un doyen dont la sagesse a permis de maintenir un climat de paix et de solidarité au sein de la communauté guinéenne au Sénégal. Pour éviter tout trouble lié à sa convocation il a réussi à calmer plus d’un millier de jeunes mobilisés chez lui pour l’accompagner répondre à sa convocation.

Nous demandons aux plus hautes autorités du Sénégal de se saisir de cette affaire pour condamner cet acte mais aussi prendre les dispositions pour que plus jamais cela ne puisse se répéter au Sénégal.

Rappelons que la communauté guinéenne au Sénégal est composée en majorité des militants de l’UFDG avec plus de 87% de l’électorat.

 

Le Bureau Fédéral

 

PARTAGER