algérie pétroleLa compagnie nationale algérienne d’hydrocarbures Sonatrach a découvert un nouveau champ pétrolier d’environ 1,3 milliard de barils dans le bassin d’Amguid Messaoud,  dans le centre-nord de l’Algérie, rapporte l’agence APS. « C’est l’une des plus importantes découvertes réalisées par Sonatrach ces vingt dernières années », a déclaré, samedi 26 octobre, le ministre de l’énergie et des mines, Youcef Yousfi.

Le quotidien algérien El Moudjahid rapporte que « la profondeur du puits est de 3 700 mètres avec une accumulation de 1,3 milliard de barils, soit 1,84 million de mètres cubes, à Hassi Toumiat ». Le site se trouve à une centaine de kilomètres de Hassi Massaoud, le plus grand champ pétrolier d’Algérie.

FRACTURATION HYDRAULIQUE

Le ministre de l’énergie a expliqué que la Sonatrach devra recourir à la fracturation hydraulique pour extraire jusqu’à 50 % des réserves, au lieu de 10 à 15 % avec des techniques conventionnelles. Selon un haut responsable de l’entreprise, Saïd Sahnoun, le recours à la fracturation hydraulique représentera une hausse d’environ 10 % des coûts pour le projet global. Le développement du champ est prévu dans trois à quatre ans.

PARTAGER