Modern technology gives us many things.

L’affaire du navire de guerre ‘’Defender’’ devant le Tribunal des flagrants délits de Dakar

navire suspectL’affaire du navire de guerre ‘’déclasse’’ du nom de ‘’Defender’’ dans laquelle est impliqué, entre autres, un ancien responsable de la police sénégalaise, Toto Sarr, sera jugée ce lundi par le Tribunal des flagrants délits de Dakar.

Les prévenus, parmi lesquels des étrangers, sont poursuivis pour ‘’détournement de mission, séjour irrégulier, association de malfaiteurs, embarquement clandestin et violation de la zone maritime’’.

Dans cette affaire, l’ancien responsable de la police sénégalaise et deux autres responsables ont bénéficié d’une liberté provisoire après avoir été déférées au Parquet, selon le journal Enquête.

La marine nationale a arraisonné dans les eaux sénégalaises, mardi dernier dans la soirée, un navire de guerre déclassé, a déclaré à l’APS, lundi, le colonel Abdou Thiam, directeur de l’information et des relations publiques des armées, confirmant une information parue dans la livraison du journal Enquête.

Dans un entretien téléphonique avec l’agence de presse sénégalaise, le colonel Thiam a dit que le navire de guerre appartenait au Sultana d’Oman. Après déclassement, il a été acheté par des Britanniques.

‘’Ce navire, qui garde certaines spécificités militaires, a attiré l’attention de la marine sénégalaise. Il a été arraisonné mardi dans la soirée et conduit à la rade de la marine, au port de Dakar’’, a indiqué le responsable de la DIRPA.

Il a expliqué que quatre anciens militaires britanniques qui étaient au bord du navire ont été aussi arrêtés.

Le colonel Thiam a ajouté que ’’l’enquête suit son cours et l’armée sénégalaise a déjà fait son travail en arraisonnant le navire, laissant les autres départements ministériels poursuivre le boulot’’.

Les commentaires sont fermés.