Modern technology gives us many things.

L’Actu au Sénégal commentée depuis…Le Congo

Prenez chacun des cas de l’actualité de cette semaine au Sénégal:

La grève des enseignants, la mort de Papis de Gelongal par accident sur l’autoroute et récemment la mort du jeune étudiant Fallou Sène.

Oui c’est vrai…c’est dramatique, mais rester à le répéter, on sait tous  que ce n’est pas la solution.

Situons les vraies responsabilités. Je vous invite à ouvrir un vrai débat d’échange (pouces/indexes) sans passions sur ces différents cas.

Et croyez-moi s’il s’avère que nous sommes sincères comme prescrit par les différentes religions révélées, vous conviendrez avec moi que les responsabilités sont partagées.

Le citoyen lambda, l’étudiant frustré, les enseignants manipulés (par des opposants), les syndicalistes politiciens, les journalistes pyromanes, les politiciens mythomanes, les imams attachés à cette vie éphémère, une société civile partisane, en somme toute les gouvernants et les administrés, tous sont à l’origine de ces drames.

De l’information sensationnelle à la récupération politique, le peuple s’est laissé manipuler à quelle fin?

Le président Macky Sall est le gardien de la constitution mais pas le responsable de nos agissements anarchistes.

Au soir du 24 février il sera jugé et réélu s’il le faut par son bilan et son ambitieux programme le PSE.

Celui qui crois pouvoir renverser la donne par la récupération politique de ces différents cas se moquent de l’intelligence des sénégalais.

AMADOU FOFANA

Congo/Pointe-Noire

Les commentaires sont fermés.