Modern technology gives us many things.

“La traque des biens mal acquis prendra le temps qu’il faudra” selon…

souèye fall avocatLa traque des biens présumés mal acquis prendra le temps qu’il faudra, l’essentiel étant d’arriver à des résultats qui “commencent déjà à tomber”, a déclaré, dans un entretien avec l’agence de presse sénégalaise, Me Soulèye Macodou Fall, avocat sénégalais au Barreau de Versailles, en France.

“Cette affaire prendra le temps que ça prendra, mais l’essentiel, c’est d’avoir des résultats et ces résultats commencent déjà à tomber. Oui, ça prendra du temps, parce que les gens visés dans cette procédure, ne sont pas des enfants de cœur. Ils ont des avocats, des spécialistes qui les conseillent”, a-t-il indiqué.

Me Fall est l’un des avocats commis par l’Etat du Sénégal dans le cadre de la traque des biens présumés mal acquis, enclenchée par le pouvoir actuel contre notamment de hauts dignitaires du régime de l’ancien président Abdoulaye Wade.

“Ils (les hauts dignitaires de l’ex-régime) ne vont pas planquer leurs biens au Sénégal ou en France, peut être une petite partie, mais dans les pays dits +paradis fiscaux+ qu’on qualifie d’Etats non coopérants”, a-t-il déclaré.

“C’est un dossier sérieux. C’est une grande première, parce que jamais, dans l’histoire, un Etat ne s’est constitué partie civile pour demander que des avoirs qui sont présumés avoir été acquis illicitement, soient restitués à un peuple. C’est une grande première (…)”, a souligné Me Fall.

Selon lui, l’Etat va dans quelques temps recouvrer certains avoirs, en plus des biens évalués à plusieurs milliards de francs CFA, déjà restitués.

“Il y a quelques milliards de francs CFA qui ont été recouvrés, il faut le dire. Il y a des perspectives et, vous allez-vous rendre compte dans quelques temps seulement qu’on a recouvré d’autres avoirs”, a-t-il dit.

“L’Etat est pressé de recouvrer ses biens et de mettre un terme à cette procédure de traque des biens mal acquis parce que, faudrait-il le rappeler, le seul objectif, c’est d’obtenir la restitution des biens illicitement acquis et non pas mettre des gens en prison”, a-t-il fait valoir.

Les commentaires sont fermés.