Modern technology gives us many things.

La RADDHO suspecté de recevoir des fonds de l’extérieur pour combattre Macky

raddho mbodjLa Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (Raddho), cet organisme naguère managé par Alioune Tine est aujourd’hui dans la ligne de mire du pouvoir et de ses sbires pour avoir de vive voix réclamé la liberté provisoire de Karim Wade alors que dans un passé très récent, la Raddho a eu droit à tous les honneurs.
Invité hier à prendre part à un débat sur la Traque des biens présumés mal acquis, l’apériste Ibrahima Fall n’a pas hésité à qualifier le successeur d’Alioune Tine à la Raddho, Aboubacry Mbodji de politicien qui se cache derrière son manteau de droits-de-l’hommiste pour justifier les fonds qu’il perçoit de l’Extérieur. C’est en substance ce que ce responsable de l’Apr a déclaré à l’encontre de la Raddho qui vraisemblablement ne fait plus l’affaire du pouvoir en place depuis qu’elle s’est prononcée en faveur d’un élargissement de prison du fils de Wade. Pourtant, c’est le travail abattu par Alioune Tine à la tête de cet organisme de défense des droits de l’Homme qui est à l’origine de sa consécration comme Président du Conseil sénégalais des droits de l’Homme. Mais les partisans de Macky Sall semblent n’en avoir cure.

Les commentaires sont fermés.