Modern technology gives us many things.

La presse sportive ivoirienne prédit une large victoire des Eléphants sur les Lions de la Teranga

éléphants de ciLes journaux sportifs ivoiriens parus jeudi prédisent une victoire des Eléphants de Côte d’Ivoire sur les Lions de la Teranga au cours de leur confrontation, samedi, au Maroc dans le cadre de la dernière phase des éliminatoires de la coupe du monde de 2014.


« Les Eléphants ont faim de Lions ! » barre en Une le quotidien Le Sport, qui fait observer que « le groupe de Lamouchi est gonflé à bloc ».

Pour corroborer cette conviction, le confrère rapporte des propos du Sénégalais El Hadj Diouf qui pense que « les Lions n’iront pas au Mondial ». Le double ballon d’or africain (2001 et 2002) attribue « la mauvaise passe du football sénégalais » à « la gestion des dirigeants de la fédération et surtout de son président, Augustin Senghor ».

Le journal Supersport a, quant à lui, trouvé la clé de la victoire de la Côte d’Ivoire. Ce quotidien sportif révèle que « Drogba- Gnéri- Gervinho constituent le trio pour abattre les Lions », même si « le Sénégal crie vengeance ».

Ce journal indique que le capitaine des Eléphants, Didier Drogba va, à cette occasion, « retrouver sa victime favorite » qu’est le Sénégal. Drogba a inscrit quatre buts contre cette sélection au cours des trois dernières oppositions. Ainsi donc, « l’attaquant ivoirien trouve, à chaque fois, le chemin des filets face aux Lions de la Teranga » soutient Supersport.

« Gervinho sera celui qui donnera plus de fil à retordre aux Sénégalais » avance le même journal, car « sa vitesse de pénétration et sa percussion seront des armes redoutables pour les Eléphants », croit le confrère.

Quant à Gnégnéri Yaya Touré, ce quotidien souligne que grâce à « sa clairvoyance dans le jeu », il saura s’afficher comme « le maître à jouer des Eléphants ». « Ces trois pions essentiels du dispositif des Eléphants vont faire parler d’eux » assure en conclusion Supersport.

Le quotidien Le Sport revient sur le stage de Casablanca pour indiquer que les « 24 joueurs sélectionnés sont tous motivés pour la bataille finale ». Au cours de la préparation, les aspects techniques, physiques et tactiques ont tous été passés en revue. « Sabri Lamouchi (le sélectionneur des Eléphants), a son monde autour de lui, en pleine forme », poursuit le confrère.

A côté des cadres de l’équipe nationale, Le Sport présente des « remplaçants qui veulent manger du Lion » ce jour. Il s’agit notamment de Seydou Doumbia, l’attaquant de Cska Moscou, « qui crache du feu » ou « Max Alain Gradel, le provocateur ».

« Mathis Bolly, spécialiste des contres »,  » Jean Jacques Gosso Gosso, le guerrier déchaîné » ou encore « Bony Wilfried, présenté comme la force tranquille » sont, entre autres des joueurs qui souhaitent que le sélectionneur national leur fasse confiance pour « exploser » soutient Le Sport.

APA

 

Les commentaires sont fermés.