Modern technology gives us many things.

La LD déplore l’éparpillement des listes de candidats

La Ligue démocratique (LD, membre de la majorité) a déploré « le nombre très impressionnant de listes de candidats » aux élections municipales et départementales du 29 juin prochain au Sénégal, indique son secrétariat permanent, dans un communiqué parvenu vendredi soir à l’APS.
Ce parti a noté, « partout à travers le pays », cet éparpillement « consécutif, notamment, aux divisions internes apparues dans les organisations et à l’incapacité des principaux acteurs du jeu politique à bâtir des consensus forts et stables pour arriver à mettre en place des équipes de direction capables de prendre en charge les préoccupations et les intérêts des populations ».

« Cette situation, du reste regrettable, va poser beaucoup de problèmes d’organisation à l’administration », soutient la LD qui invite les acteurs à « prendre toutes les mesures appropriées en vue de prévenir tout manquement de nature à porter préjudice à la bonne tenue de la suite des opérations électorales ».

Le secrétariat permanent de la LD s’est réuni, en session ordinaire, mercredi dernier à sa Permanence nationale, sous la présidence de Mamadou Ndoye, secrétaire général du parti, « afin de procéder à l’évaluation, au plan national, des investitures aux élections départementales et municipales du 29 juin 2014 ».

Il a, par ailleurs, dénoncé les « agissements » du président Abdoulaye Wade, depuis son retour à Dakar en lui rappelant son statut d’ancien chef d’Etat (de 2000 à 2012), ainsi que sa part de responsabilité dans « la situation difficile que traverse le pays ».

« En 12 ans de règne, Wade a détruit l’économie, ruiné les valeurs, pillé et surendetté le pays au point qu’aujourd’hui, il devrait être le premier à se taire au lieu de resurgir drapé de son manteau d’opposant pour critiquer le gouvernement », affirme la LD, qui a été aussi un allié du président Wade.

Les commentaires sont fermés.