Modern technology gives us many things.

La Gambie du Roi Yahya Jammeh de plus en plus pauvre selon l’ONU

La pauvreté encore répandue en Gambie, selon l’Onu

La Coordonnatrice des activités des Nations Unies en Gambie a déclaré que la pauvreté était présente et perdurait dans le pays, en dépit d’une croissance économique soutenue au cours des dernières années.

Mme Ade Mamonyane Lekoetje, par ailleurs Représentante résidente du PNUD dans le pays, cité mercredi par les médias locaux à Banjul a déclaré que le Rapport 2014 sur l’Indice de développement humain classait la Gambie à la 172ème place sur 187 pays.

“La situation n’est pas des meilleures pour le brave peuple de la Gambie”, a-t-elle indiqué.

Elle a déclaré que pour sortir de cette situation de pauvreté et des nouvelles menaces, tels que les changements climatiques et catastrophes naturelles liées à l’environnement et améliorer les performances économiques, le système des Nations Unies, dans le cadre de son programme actuel d’aide (UNDAF 2012-2016) était en train de mener un certain nombre d’interventions stratégiques dans les domaines des conseils, de l’assistance technique et du renforcement des capacités.

Mme Lekoetje a expliqué que la résistance de la Gambie aux chocs de l’insécurité alimentaire restait une grande priorité des interventions du PNUD visant à améliorer la situation de la sécurité alimentaire dans le pays.

Elle a indiqué que sécurité alimentaire et nutritionnelle était l’un des principaux domaines d’intervention du système des Nations Unies en Gambie.

“Notre soutien embrasse un certain nombre de domaines, tous dans le but de soutenir le gouvernement et le peuple gambien à arriver à la croissance économique et au développement durable et donc à réduire la pauvreté”, a poursuivi la Coordinatrice résidente de l’Onu à Banjul.

Les commentaires sont fermés.