Modern technology gives us many things.

La FIFA et l’UEFA menacent de sévir contre les actes racistes dans les stades

L’Union européenne des associations de football (UEFA) et la Fédération internationale de football association (FIFA) ont condamné, lundi, les récents actes de racisme de supporteurs en Espagne, après un nouvel incident dont l’international sénégalais Pape Kouly Diop a été victime, rapportent des sites spécialisés.

Réagissant aux cris racistes à l’endroit du milieu sénégalais de Levante (élite espagnole), l’UEFA a condamné, fermement, toutes formes de discrimination, y compris ces attitudes de supporteurs en Espagne, écrit le site de l’Equipe.fr.

Le président de la FIFA, Sepp Blatter, s’est dit pour sa part ‘’fâché’’ de la persistance d’actes de racisme dans les stades et a préconisé un durcissement des sanctions contre les auteurs de tels incidents.

Actuellement, a souligné M. Blatter, les solutions expérimentées consistant à fermer les enceintes où de tels incidents ont lieu, mais elles ne sont pas efficaces.

‘’Il ne faut pas fermer les stades (…). Il faut enlever des points ou reléguer une équipe’’, a-t-il dit, soulignant que ces mesures avaient déjà été recommandées l’année dernière lors du congrès de la FIFA, à Maurice.

Pape Kouly Diop, milieu sénégalais de Levante, a dénoncé des cris imitant le singe de la part des supporteurs de l’Atletico Madrid, en esquissant des pas de danse, lors de la 36ème journée du championnat espagnol.

Cependant, beaucoup de sportifs ont été surpris de voir le peu d’intérêt de la part des médiats espagnols à l’égard de l’international sénégalais.

L’Agence France Presse (AFP) estime que le monde du football est ‘’bien loin de la vague d’indignation mondiale suscitée par l’incident visant le joueur brésilien (Dani Alves). L’épisode Diop a peu fait réagir la presse espagnole lundi’’.

 

Les commentaires sont fermés.