Modern technology gives us many things.

La CREI s’attaque à un gros morceau : le Maroc

La traque des biens mal acquis risque de porter préjudice au Sénégal surtout dans sa Diplomatie Et La Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite avec ses poursuites tous azimuts endommage certaines relations bilatérales Et cette fois-ci c’est le Royaume chérifien qui est attaqué par le biais de sa banque La CBAO Attijariwaffa Bank Cette banque a reçu un coup dur suite à l’arrestation de sa cliente, l’ex sénatrice Aïda Ndiongue. Le juge d’instruction a fait renvoyer les bons trouvés à la banque au niveau de la caisse de dépôts et de consignations, causant un préjudice à l’institution bancaire qui réclame un bon d’un milliard qui lui a été remis en garantie par l’ancienne sénatrice. Le juge d’instruction refusant de restituer le bon, la CBAO vient de faire appel devant la Chambre d’accusation de la Cour d’appel. Le procureur Alioune Ndao doit revoir sa copie.
Mobel Sirah Ba.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.