Modern technology gives us many things.

La CREI refuse de libérer Cheikh Diallo

cheikh diallo 1Les espoirs de Cheikh Diallo (photo) de recouvrer la liberté se sont envolés. C’est en tout cas ce que fait savoir la commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) qui a suivi le procureur spécial en rejetant la requête introduite par ses avocats.

L’ami de Karim Wade devra encore attendre la fin de l’information ouverte par les juges, prévue mi-octobre prochain, si la défense ne sollicite pas une autre demande de liberté. Le Quotidien révèle que le patron de CD Medias estime qu’il n’a « rien à voir avec cette histoire » de biens mal acquis. Ses conseils faisaient remarquer au parquet spécial qu’au contraire, le groupe de presse qu’il dirige (Le Pays et lesenegalais.net) a mis la clé sous le paillasson pour des difficultés financières et Cheikh a également brandi la preuve qu’il n’est pas mêlée à l’affaire Karim Wade parce que n’ayant jamais figuré sur la liste des sept dignitaires de l’ancien régime interdits de sortir du territoire.

Les commentaires sont fermés.