Modern technology gives us many things.

La Cour de La Haye confirme la condamnation de Charles Taylor à 50 ans de prison

charles taylorLa cour spéciale pour le Sierra Leone a condamné en appel l’ancien chef de l’Etat et seigneur de guerre libérien, Charles Taylor à 50 ans de prison.

La sentence est tombée jeudi à la Cour de La Haye qui rejeté l’appel introduit par les défenseurs de l’ancien président précédemment condamné en instance pour crimes de guerre commis par les rebelles du Front populaire uni en Sierra Leone alors que le pays était en guerre civile.

Selon le juge George Gelaga King, la responsabilité de Charles Taylor dans les atrocités commises par les rebelles de la RUF sur les populations civiles en Sierra Leone ne peut faire l’objet d’aucun doute.

Les atrocités perpétrées par les rebelles soutenues alors par l’ex-chef de l’Etat vont de l’amputation à la torture.
Taylor qui était poursuivi pour avoir fourni des armes aux rebelles de la RUF en échange des diamants de sang (blood diamonds) a été déclaré coupable de 11 chefs d’accusation dont le meurtre, le viol, le terrorisme et l’enrôlement forcé d’enfant soldats.

Des dizaines de milliers de personnes ont été tuées dans le conflit sierra léonais (1991-2002) tandis que des centaines de milliers d’autres ont été amputées.

Charles Taylor qui est apparu à la salle d’audience vêtu d’un costume et s’est montré très peu expressif pendant son procès.

Quant à ses avocats, ils ont continué à clamer son innocence en insistant que leur client était en contact avec le RUF uniquement pour aider à trouver une issue pacifique au conflit sierra léonais.

Taylor est le premier ancien chef d’Etat à être condamné par un tribunal international pour crimes de guerre depuis le procès de Nuremberg qui a jugé les crimes commis durant la deuxième guerre mondiale. APA

Les commentaires sont fermés.