Modern technology gives us many things.

Salif Badji n’est plus plénipotentiaire de Kisal Senegaal au sein de Macky 2012

J’ai pris la décision de mettre fin aux missions que j’avais confiées à monsieur Salif Badji, pour que dans l’organisation interne du parti, il me supplée localement dans l’animation et la structuration interne au parti au Sénégal.

Dès notre alliance avec le Président Macky SALL, alors candidat, je lui ai confié la mission technique d’être mon plénipotentiaire au sein d la conférence des leaders de la coalition Macky 2012 , pour marquer la présence de notre parti au sein de la dite coalition.

Ces fonctions ne sont en aucune façon électives. Elles relèvent exclusivement des missions administratives et techniques que je peux à des moments donnés, confier à des ressources humaines de notre parti pour une durée déterminée ou indéterminée et dépendent des prérogatives exclusives de nomination du président conformément aux statuts.

Ces derniers jours, il nous apparu que monsieur Salif Badji , menait une double vie partisane qui est contraire aux statuts et au règlement intérieur du parti et aux intérêts de celui – ci autant dans sa mission de coordination que de celle de me représenter au sein de la conférence des leaders de macky 2012 et de bennoo bokk yaakaar

Des faits majeurs d’abus de confiance ,de soupçons d’escroqueries financières et de détournements, fondent la nature des sanctions que j’ai prise en prime abord de manière conservatoire, en attendant les résultats de l’évaluation des conséquences internes liées aux missions de salif Badji au sein de la conférence des leaders de la coalition Macky 2012 ,et au niveau interne à notre parti.

J’ai notifié au coordinateur de la coalition macky 2012, monsieur Moustapha Fall Che, et au SEP de la coalition bennoo bokk yaakaar, ma décision de mettre fin aux missions administratives et de représentation que j’avais confié à monsieur salif Badji. J’avais eu il y a  quelques années à pendre à son encontre les même mesures de sanction, durant la période pendant laquelle Monsieur Ibrahima sall leader du MODEL était le coordinateur de la coalition Macky 2012. Mais par intermédiation,  certains responsables du parti de la commission des sages , m’ont sollicité pour une réconciliation et la levée de la mesure de sanction que j’avais prise. Mais malgré cela monsieur badji ne s’est pas amendé. Il a fait pire.

Cette décision qui sera envoyée partout où besoin sera, et a été notifié par voie de courrier électronique  dans sa messagerie à Monsieur Salif BADJI.

En conséquence, je dégage la responsabilité de kisal senegaal et de moi-même sur les agissements, déclarations et initiatives quelconques actuelles et à venir de monsieur Badji concernant kisal senegaal , qui ne m’engagent plus , ni n’engagent kisal senegaal ,pour le présent et pour le futur ; et que nous nous réserverons tous droits de poursuites appropriés .

DEME MAMADOU

PRESIDENT DE KISAL SENEGAAL

Les commentaires sont fermés.