Modern technology gives us many things.

Khalifa, Idy, Bamba Dièye, « la coalition de la surfacturation », selon Massaly

Mouhamadou Lamine Massaly digère mal l’éclatement de Mànkoo Taxawu Senegaal que le Pds a quitté après que le maire de Dakar a été désigné tête de liste nationale au détriment du coordonnateur des libéraux, Oumar Sarr. Il dit «Le Pds vient d’être trahi par Khalifa Sall et ses amis tortueux, dont Idrissa Seck et Cheikh Bamba Dièye. Idrissa Seck est torueux et malhonnête. Et il n’a aucune morale.» Massaly considère Mànkoo comme «une coalition de la surfacturation». Un attelage «dangereuse pour le Sénégal», d’après le jeune responsable socialiste.

Qui martèle : «Elle est dirigée par des lâches et des antipatriotes. Les préoccupations des Sénégalais ne les intéressent pas.» À l’inverse, Massaly tresse des lauriers à la coalition Wattù formée autour du Pds et dont la tête de liste nationale est Abdoulaye Wade. «Nous incarnons l’espoir du peuple sénégalais, décrète-t-il. Les Sénégalais doivent se mobiliser comme un seul homme pour barrer la route à ces mécréants et spécialistes des combines et du faux. Ils sont impliqués dans beaucoup de scandales.»

VoxPOPuli

Les commentaires sont fermés.