prédicateur dcd kenyaDes hommes armés à bord d’un véhicule ont tué, jeudi 3 octobre, quatre personnes dont un prédicateur lié à une mosquée radicale de Mombasa (Kenya), a annoncé la police vendredi. Cheikh Ibrahim Ismail était considéré comme le successeur d’Aboud Rogo Mohammed, prédicateur controversé lui-même assassiné en août 2012 dans des circonstances similaires.

Ce dernier était accusé de liens avec les shebabs de Somalie, le groupe d’islamistes radicaux dont des membres ont lancé le mois dernier une attaque contre un centre commercial de Nairobi, faisant au moins 67 morts. A l’époque, la mort de Rogo avait provoqué plusieurs jours d’émeutes à Mombasa, faisant des morts. Les manifestants avaient accusé les forces de sécurité d’être à l’origine de ce décès. Celles-ci avaient démenti.

Une mosquée fréquentée par des extrémistes

Selon un journaliste de l’AFP présent sur les lieux de l’attaque de jeudi, la voiture dont les vitres ont été brisées et les portes criblées de balles, est sortie de la route principale au nord du port de Mombasa. « Il y avait cinq personnes à bord d’un véhicule quand il a été la cible des tirs », a déclaré sur place un gradé de la police. Un des passagers a survécu. Le cadavre d’Ismail se trouvait à l’arrière du véhicule.

Comme Rogo, Ismail était prédicateur à la mosquée Masjid Musa, qui est fréquentée par certains extrémistes. Rogo était inscrit sur une liste de personnes sanctionnées par les Américains et l’ONU parce qu’il était accusé de soutenir les shebabs, qui sont liés à Al-Qaïda, notamment en récoltant des fonds et en recrutant de nouveaux membres

PARTAGER