Les insurgés islamistes somaliens shebab ont affirmé, mercredi 25 septembre, sur leur compte Twitter, que « 137 otages » avaient péri dans l’attaque du centre commercial Westgate à Nairobi, dont le siège a pris fin mardi soir. Compte twitter ci-dessous…

 shebabs twitter

Le président kényan « Uhuru Kenyatta et son gouvernement doivent être tenus pour responsables » de la perte « des vies des 137 otages qui étaient détenus par les moujahidines », ont écrit les shebab sur Twitter. Les extrémistes islamistes accusent les forces kényanes d’avoir utilisé « des gaz chimiques » pour mettre fin au siège et d’avoir « provoqué l’effondrement du bâtiment, enterrant les preuves et tous les otages sous les décombres ». Mardi, le bilan provisoire établi par les autorités kenyanes évaluait le nombre de morts à 67 personnes, dont 61 civils et 6 membres des forces de sécurité.

PARTAGER