william Ruto kenyaxibaaru.com – C’est ce mardi, 10 septembre que s’ouvre le procès du vice-président kényan William Ruto, à la Haye devant la Cour pénale internationale. Ruto est accusé de crimes contre l’humanité et est poursuivi dans le cadre des violences qui ont suivi les élections de 2007. Avec le journaliste Joshua Arap Sang, ils doivent répondre de meurtre, persécution et de déplacement forcé de population.

Ce procès, il faut le signaler, n’est pas du goût de bon nombre d’Africains qui ont fustigé la Cpi pour son caractère partisan de ne juger que des chefs – d’Etat – africains et n’aurait pas à se glorifier, dans un future proche, de juger pour une première, un président en exercice, notamment le président kényan, Uhuru Kenyatta dont le procès est prévu en novembre prochain. D’ailleurs, la semaine dernière, au moment où un groupe de députés s’est mobilisé pour accompagner le vice-président à La Haye, le Parlement kényan a approuvé une motion visant à ce que le pays se retire du Statut de Rome.

Balthazar xubaaru.com

PARTAGER