Une caravane régionale de la santé initiée par M Papa Waly Danfakha (photo) séjournera à Kédougou du 23 au 25 aout 2013.Au menu de cette caravane des consultations gratuites avec don de médicaments.

pape waly danfakhaC’est pour la énième fois que M Papa Waly Danfakha, un fils de Kédougou adjoint au maire de Mureaux (France), chargé des affaires sociales vole au secours de ses frères et sœurs de la ville qui l’a vu naitre et grandir.

En initiant cette caravane régionale de la santé M Danfakha ,conscient des besoins prioritaires de Kédougou a pris contact avec l’ensemble des fils de Kédougou établis à Dakar, en Europe et un peu partout dans la diaspora en ne se référant à  aucune connotation politique.

Ainsi de bonnes volontés comme Mamadou Cissé député du département de Kédougou, Mme Adja Aïssatou Aya Ndiaye, conseillère économique et sociale et M Moustapha Guirassy maire de la commune de Kédougou ont contribué pour la réalisation de cette œuvre humanitaire.

 Ils ont mis la main à la poche en assurant certains frais liés au transport et à la restauration des participants à cette caravane. Il faut dire que cette caravane est organisée en partenariat avec le conseil municipal de Kédougou.

La caravane est attendue le 23 Août  prochain à Kédougou. Déjà la population est en train de se mobiliser pour réserver un accueil chaleureux aux caravaniers  au stade municipal Mamba Guirassy de Kédougou. L’ambiance y sera assurée par différents artistes de la région de Kédougou.

Pour les besoins de cette caravane, 8 médecins dont des fils de Kédougou feront le déplacement. Les journées des 24 et 25 Août seront consacrées aux consultations gratuites avec don de médicaments dans deux lieux différents.

Au centre de santé de Kédougou, les patients bénéficieront de consultations gratuites en gynécologie, ophtalmologie, en pédiatrie et en médecine générale.

Au poste de santé municipal de Dalaba, les consultations seront orientées vers les tests du diabète et la cardiologie. A coup sûr pendant toute la durée de cette caravane, les populations de Kédougou vont devoir tourner momentanément le dos aux  pharmacies, le temps d’économiser quelques sous.

Adama Diaby Kédougou xibaaru.com

PARTAGER