Modern technology gives us many things.

Kédougou, les jeunes de l’ODCAV bloquent le fonctionnement de la mairie pendant 3h

mairie kédougouCe lundi, les jeunes de l’ODCAV de Kédougou  réclamant le reliquat de leur subvention sont passés à la vitesse supérieure en bloquant le portail de la mairie de Kédougou. La situation a aussitôt été décantée.

Il faisait 8 h ce lundi, quand les jeunes responsables de l’ODCAV ont pris d’assaut la mairie de Kédougou bloquant ainsi le passage au 1er adjoint au  maire et à tous les employés. De loin, quelques veuves  et retraitées  étaient dans l’obligation d’attendre que la situation se régularise avant de pouvoir accéder aux locaux.

Non-respect des engagements

« Le conseil municipal avait pris des engagements de nous octroyer une subvention de 2millions 500 000 FCFA. Nous avions reçu une avance 1 million  150 000 FCFA .Depuis des mois, ils nous font valser pour entrer en possession du reliquat. Nous avions alors adressé des correspondances au préfet, à la gendarmerie pour leur faire part de notre intention d’organiser un sit-in ce jour à la mairie. Et nous sommes passés à l’acte » a précisé M Kécouta Doucouré (photo ci-dessous), membre  de l’ODCAV.

Il faut dire que cette situation a perturbé le fonctionnement de l’institution durant à peine 3 heures d’horloge. Les forcings du premier adjoint au maire et du secrétaire municipal n’ont servi à rien.

Un comportement  déplorable noté

kékouta odcav « Le 1er adjoint au maire avait voulu faire un forcing mais nous nous y sommes opposés à ce qu’il puisse accéder à son bureau. Il a vite compris. Mais ce qui a été déplorable c’est le comportement du secrétaire municipal. Il a voulu faire pire que le 1er adjoint au maire  en se donnant en spectacle. Ce dernier a échangé avec nous des propos indignes d’un intellectuel. Nous regrettons d’en être arrivés à cette situation en causant de la peine pour toutes ces personnes qui avaient des pièces d’état civil à régler à la mairie. Nous l’avions fait pour une cause noble, pour la jeunesse de Kédougou. Nous avions reçu 1million  de FCFA, les 350 000  nous seront versés dès le 2 janvier prochain »  a soutenu M Doucouré

Une issue heureuse…

Le 1er adjoint au maire s’est félicité de la décantation immédiate de la situation qui est indépendante de leur volonté.

« Nous avions porté les subventions  à 2 millions 500 car nous connaissions les difficultés des jeunes dans le domaine sportif. La jeunesse est une des priorités. C’est pourquoi, nous avions réhabilité le stade acheté  des ballons, des et maillots .La situation a été décantée sur prêt 1 million  grâce au concours du percepteur et à notre bonne volonté. C’est honteux pour une mairie  de ne pas pouvoir satisfaire à temps à des besoins pareils. Nous avions eu quelques difficultés car nous attendons 55 millions du budget participatif. Et nous avions beaucoup dépensé dans le secteur de L’électricité pour réhabiliter le réseau » a souligné M Tama Bindia, le 1er adjoint au maire de Kédougou.

Force est de reconnaitre que c’est pour la deuxième fois consécutive que des structures de jeunes fassent des manifestations pareilles pour voir leurs doléances satisfaites. En octobre dernier les étudiants ressortissants de Kédougou avaient organisé un mouvement pareil pour avoir gain de cause.

Adama Diaby Kédougou xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.