Kédougou
Hadj Mamadou Cissé de Kédougou et le président Macky Sall

La coalition Benno Bokk Yakaar du département de Kédougou a organisé ce vendredi 11 aout 2017 un point de presse pour tirer le bilan de sa participation aux élections locales du 30 juillet 2017.

Cette initiative d’organiser un point de presse  est partie du réseau des  enseignants de l’APR  et de la convergence des jeunes républicains (COJER). En prenant cette décision, les organisateurs ont élargi la rencontre aux militants et autres responsables de l’APR et des partis alliés, (de la grande famille de la coalition Benno Bokk Yaakaar).

Ainsi, en plus de remercier les militants et les électeurs pour leur vote, au nom des organisateurs, Cheikh Omar Dangnokho s’est focalisé sur les comportements qui ont entrainé la défaite de la coalition BBY dans le département de Kédougou.

« Notre défaite est la résultante du comportement de certains responsables de la coalition. Il y a ceux qui ont manifesté ouvertement leur opposition au choix du candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar et ceux qui sont restés encagoulés et qui ont livré un combat féroce à la coalition. Ces individus ont utilisé  les moyens de la coalition pour encourager le vote-sanction. C’est de l’escroquerie grave, de la malhonnêteté pure, de l’indiscipline de parti. Certains parmi eux ont utilisé de faux arguments pour voyager  et d’autres ont inventé des maladies imaginaires. Ces gens-là méritent des sanctions exemplaires. Tandis que Mamadou Hadji Cissé a respecté les directives du parti en impliquant tous les responsables politiques de la coalition Benno Bokk Yaakaar. A cause du désengagement de certains responsables, Kédougou a fini par prendre le chemin inverse. Kédougou ne mérite jamais cette  situation » a-t-il indiqué.

Les organisateurs ont fustigé les sorties médiatiques maladroites de certains responsables politiques de la coalition BBY.  Ainsi ont-ils décidé, en tant que responsables de la coalition, de ne plus répondre aux autres  responsables défaillants qui ont trahi le parti et la coalition.

Ils ont lancé un appel au président Macky afin  de permettre la restructuration du parti à Kédougou. Ils ont également demandé au président de renouveler sa confiance à l’honorable député sortant Mamadou hadji  Cissé, un digne fils de Kédougou qui se bat nuit et jour pour l’émergence de Kédougou. Par ailleurs, les organisateurs ont plaidé pour que le président Macky Sall puisse confier des postes de responsabilités  aux vrais militants de la coalition BBY de Kédougou dans le gouvernement.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com

 

 

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here