Modern technology gives us many things.

Kédougou : Au quartier Togoro une case s’effondre sur 5 jeunes

kédougou caseCinq frères  d’une même famille viennent d’échapper à une mort collective. Cela fait suite à l’effondrement de leur case survenu dans la nuit du 9 au 10 Août 2013.

Les inondations n’ont pas fini de donner leur dernier mot dans la commune de Kédougou. Leurs effets collatéraux sont en train de se manifester encore et encore à Kédougou.

Dans la nuit du 9 au 10 Septembre 2013, la famille Camara  demeurant au quartier Togoro de Kédougou a vécu un véritable cauchemar.

En regagnant leurs lits cette nuit-là, Ibrahima Camara et ses frères ne savaient pas que cette nuit du 9 septembre serait très longue pour eux.

Une fois plongés dans les bras de Morphée, c’est vers les coups de 4 h du matin qu’une bonne partie des murs de leur case en banco vont céder sous le poids de la paille mouillée du toit et de l’humidité du sol.

« Je dormais avec mes frères dans la même case quand d’un seul coup, un côté du mur de la case s’est abattu sur nous. Le choc a été si brutal que nous n’avons pas eu le temps de réfléchir .Il a fallu l’intervention de certains de nos voisins pour nous sortir des décombres. Heureusement qu’il n’y a pas eu de mort. Un seul d’entre nous ressent des douleurs au bras.»  a laissé entendre M Ibrahima Camara l’une des victimes.

kédougou case 1Au lendemain de cet accident, Mme Adja Aïssatou Aya Ndiaye, présidente du comité consultatif régional des femmes de Kédougou, par ailleurs conseillère économique et sociale et environnementale s’est rendue au chevet de la famille des sinistrés.

Il faut dire  que les constructions en banco prolifèrent dans la commune de Kédougou. Cela est le reflet du niveau de pauvreté de bon nombre de familles qui ont des difficultés d’assurer leurs trois repas quotidiens à plus forte raison que se loger convenablement.

Pour l’instant M Ibrahima Camara compte sur les bonnes volontés pour espérer vivre dans un habitat qui répond aux normes.

Adama Diaby Kédougou/ Xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.