Modern technology gives us many things.

Kécouta Sidibé tué, la RADDHO apporte son soutien…Et l’Etat ?

          kédougou orphelines kékoutaLa Rencontre Africaine de Défense des Droits de l’Homme(RADDHO) réitère son soutien en vivres aux orphelines  de feu Kécouta Sidibé tué par les gendarmes. Pendant ce temps, l’Etat brille par son absence.         

La cérémonie de remise a été organisée ce mardi 24 Décembre 2013 au quartier Mosquée de Kédougou.

Voila 1 an 4 mois 10 jours que Kécouta Sidibé n’est plus de ce monde.

Kécouta Sidibé avait été sauvagement tué le 13 Août 2012  au cours d’une opération d’assainissement et de sécurisation initiée par les gendarmes Mdl chef Bassine Diop et compagnie en service à la brigade de Kédougou. Depuis lors, les deux orphelines totales du défunt Kécouta ne cessent de bénéficier du soutien moral de leur grand-mère Mme Fanta Kaloga,

Cette dame, par ailleurs, tante de leur père, malgré ses moyens limités essaie de réduire l’impact de l’absence de leur géniteur. Elle est soutenue dans cette œuvre de bienfaisance par la RADDHO.

 C’est pour la troisième fois consécutive que cette organisation apporte son soutien  en vivres à la famille de feu-Kécouta Sidibé.  La cérémonie de remise du dernier soutien remonte à la date du dimanche 2 juin 2013

 Faire des orphelines de feu-Kécouta des pupilles

Ce mardi 24 Décembre 2013, la RADDHO a apporté son soutien à nouveau à la famille Sidibé. La cérémonie de réception s’est déroulée en présence des deux orphelines et de leur grand-mère Fanta Kaloga entre autres membres de la famille.

« La RADDHO  réitère son soutien aux orphelines de feu-Kécouta Sidibé en leur apportant des vivres et une enveloppe de symbolique  de 40 000 FCFA pour régler les petits besoins .Il serait souhaitable, en guise de reconnaissance que la mairie ou le conseil régional de Kédougou  fassent  de ces orphelines comme des pupilles de leurs institutions. » a souligné M Mor Khouma, le coordonnateur de l’observatoire régional de la RADDHO de Kédougou.

En plus de la RADDHO, je ferai de mon mieux pour  que ces filles soient encore soutenues par d’autres organisations  qui s’occupent de l’Education des filles .vous accompagner davantage »  ajouté M Khouma.

La fille ainée de feu-Kénioto réussit au CFEE

Les résultats de ce soutien constant de bonnes volontés comme la RADDHO sont en train de donner leurs fruits. La fille ainée de Kécouta Sidibé a réussi à l’entrée en sixième cette année. Elle a su se forger une véritable personnalité en surmontant l’épreuve de  la mort atroce subie par leur père pour se frayer le chemin de la réussite. 

 L’émotion était encore au rendez-vous ce mardi 24 Décembre 2013, car tout au long de cette cérémonie de remise de vivres, l’ombre de Kécouta a encore plané  dans les esprits. Sa tante a promis de continuer à soutenir moralement ses deux petites filles.

« Vous serez récompensés par le bon Dieu. La plus petite fille n’a vécu qu’une semaine avec sa maman. La fille grandit petit à petit .Je vais continuer à les entretenir selon mes possibilités. Et je le ferai au nom du lien de sang. Je suis très contente de votre geste. Seul Dieu sait à quel point je suis satisfaite. Je remercie très sincèrement la RADDHO» a laissé entendre Mme Fanta Kaloga, grand-mère des orphelines.

A lire dans les yeux de ces filles, une forte ambition d’occuper de hautes fonctions se dessine. L’appui  de l’Etat, des ong et autres bonnes volontés permettrait aux orphelines de feu Kécouta Sidibé de poursuivre leurs études et d’atteindre leurs ambitions.

Adama Diaby Kédougou xibaaru.com

 

Les commentaires sont fermés.