wade avion  2La deuxième inculpation de Karim Wade n’est pas passée comme lettre à La Poste à la commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). L’ancien ministre d’Etat a boudé l’audience sans piper mot. Et ses avocats ont quitté le bureau du Magistrat. Mais le clou du spectacle c’est lorsque Karim Wade a annoncé que son père l’ancien président Abdoulaye Wade est attendu à Dakar dans deux semaines. Cette info n’est pas rentrée dans les oreilles d’un sourd. Le président de la commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), Cheikh Tidiane Bèyea vite fait d’informer ses supérieurs qui, eux-mêmes, ont alerté le Palais.

Penda Sow/Dakar.xibaaru.com

PARTAGER