Modern technology gives us many things.

Journée sans radios et télévisions, jeudi prochain en Guinée

guinée union radio téléLes patrons de l’audiovisuel privé guinéen réunis au sein de l’Union des radios et télévisions libres de Guinée (URTELGUI) ont décidé d’observer jeudi prochain une journée sans radios et télévisions sur l’ensemble du territoire national pour protester contre les sanctions prises à l’encontre de la radio privée ‘’Planète FM’’ émettant à Conakry.


Au terme d’une assemblée générale extraordinaire de ses membres, l’URTELGUI a exprimé son indignation et condamné “vigoureusement” la fermeture de la radio ‘’Planète FM” un mois durant, selon une décision du Conseil national de la communication (CNC) qui a aussi interdit de micro le directeur général de la station, Mandjan Sidibé.

Outre ces deux sanctions, l’URTELGUI a également tapé du poing sur la table pour fustiger les menaces, les agressions à l’encontre de ses reporters sur le terrain, ainsi que la destruction des équipements de ses organes de presse respectifs à Conakry.

Tout en exigeant la levée immédiate de la suspension de Planète FM et la sanction jugée “exagérée” prise contre Mandjan Sidibé, elle a fait part de sa décision de diffuser une émission spéciale sur le réseau synchronisé des radios partenaires lundi prochain.

A travers cette émission, l’URTELGUI compte dénoncer, entre autres, les violations répétées de la liberté de la presse, les menaces et violences à l’encontre des journalistes et la destruction d’une partie des équipements.

Sur la même lancée, l’URTELGUI a décidé de la diffusion d’un spot publicitaire mettant en exergue la situation réelle des radios et télévisions privées en danger.

Tout en demandant à toutes les radios et télévisions privées d’observer jeudi prochain une journée sans radios et télévisions sur l’ensemble du territoire national, l’URTELGUI se réserve le droit d’initier d’autres actions appropriées si toutefois les mesures de fermeture et d’interdiction n’étaient pas levées.




Les commentaires sont fermés.