Modern technology gives us many things.

‘’Je le jure sur le Coran, Chérif a été lâchement assassiné’’ selon…

torture 0Le vendredi dernier, un jeune sapeur-pompier en formation du nom de Chérif Ndao, meurt de manière étrange dans sa caserne. Dans un 1er rapport, le commandement des sapeurs conclut à une mort naturelle avant que légiste de l’hôpital Aristide le Dantec donne un rapport contraire : « il a été torturé puis achevé ». Dans un entretien avec l’Obs, le cousin de la victime,  Arouna Badiane qui a fait la toilette mortuaire précédant l’inhumation fait, des révélations à même d’accabler le groupement des sapeurs-pompiers. En effet, selon le quinquagénaire, il a trouvé Chérif Ndao dans un état innommable. « (…) Quand j’ai enlevé le drap qui le couvrait, Chérif avait perdu 4 dents, à 6 reprises, j’ai versé de l’eau dans sa bouche, mais au moment de le retourner il n’y avait que les boules de sang qui y ressortaient, sa mâchoire droite était collées, ses deux poignets étaient complètement broyés, sans la présence d’aucun os », décrit-il. « Et on avait l’impression que ses mains ont été nouées à l’aide d’une ceinture. De son épaule gauche jusqu’aux fesses, toute la peau s’était décollée. Même constat des reins à sa jambe gauche étaient en mauvais état », poursuit-il. Suffisant pour qu’il tire une conclusion sur les raisons du décès de son cousin : « je le jure sur le Coran, Chérif a été lâchement assassiné ».

Sidy Niang/Dakar.xibaaru.com

 

Les commentaires sont fermés.