Modern technology gives us many things.

Interdiction de la marche du 21 novembre : Qui met le feu ? Wade ou Macky ?

Il risque d’avoir des troubles au Sénégal à quelques jours du 15ème sommet de la Francophonie. Des troubles politiques qui vont sans doute laisser des séquelles que verront les 77 chefs d’Etat et de délégations qui viendront pour la Francophonie les 29 et 30 novembres. Et qui va mettre le feu aux poudres ?
Cela commence par l’annonce d’une manifestation. Le Parti Démocratique Sénégalais a annoncé la tenue d’une grande marche le 21 novembre pour demander la libération des prisonniers politiques du Pds, sous les geôles du pouvoir de Macky Sall.
Hier, Un journal du Palais laisse filtrer une information qui dit que le gouverneur de Dakar compte interdire toute manifestation dans la ville, à partir du 10 novembre jusqu’au 5 décembre prochain. Histoire d’assurer un Sommet de la Francophonie aux hôtes du Sénégal.

Réactions

« Avec ou sans autorisation, la marche aura lieu ». Telle est la décision prise par les membres du Comité directeur à la sortie de la réunion tenue hier, jeudi 06 novembre.
Et pourquoi le gouverneur interdit-t-il la manifestation d’une liberté d’expression sous forme de marche et de meeting, qui font partie des expressions de libertés contenues dans la Constitution du Sénégal ?
Et c’est le gouverneur qui met le feu avec son interdiction. Mais quels sont les raisons de cette interdiction ? Le gouverneur portera la responsabilité de tout ce qui pourra arriver.
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.