Modern technology gives us many things.

Il traverse l’autoroute à pied après avoir égorgé femme et enfant

homme armé d'un couteau
Un homme a été arrêté à la suite d’un double meurtre perpétré mardi soir dans un appartement de la rue du Bateau à Wavre, confirme le parquet de Nivelles, précisant que l’auteur présumé doit encore être entendu par un juge d’instruction.
Un double meurtre a été perpétré dans un appartement de la rue du Bateau à Wavre. Noura Horiya, une Belge d’origine syrienne née en 1990, et sa petite fille Samira, née en novembre 2012, y ont été retrouvées mortes, semble-t-il par les grands-parents de la mère. Le mari de Nora Horiya, un Syrien prénommé Abdulah Saad et né en 1981, est le principal suspect.
Les grands-parents se sont rendus au domicile familial mardi vers 16h45 et y ont croisé Abdulah Saad. Il semblerait qu’il tenait un couteau et qu’il leur a parlé du geste qu’il venait de poser. Abdulah se serait alors enfui. En pénétrant dans l’appartement, les grands-parents ont fait la macabre découverte. La maman et la fillette auraient été égorgées à l’aide d’un couteau style poignard. L’individu a aussitôt été recherché par la police.
Accidents après les faits
Dans le courant de la soirée, l’individu a d’abord été victime d’un accident mineur sur l’autoroute E411, dans le sens de Bruxelles vers Namur, à hauteur d’Aische-en-Refail.
Il a alors laissé son véhicule sur le côté et a traversé l’autoroute, a enjambé la berme centrale, et a tenté de traverser les trois autres bandes de circulation dans le sens Luxembourg-Bruxelles. Il a alors provoqué un petit carambolage entre plusieurs voitures qui ont essayé de l’éviter et des embouteillages en direction de Bruxelles.
Une conductrice d’un des véhicules accidentés a été transportée elle aussi à l’hôpital pour y subir des examens de contrôle car elle souffrait de légères douleurs au niveau du cou.
Transporté et interrogé
L’homme a pour sa part été percuté par l’un des véhicules en voulant traverser les voies de circulation dans le sens inverse de sa marche. Il souffrirait d’une fracture ouverte à l’avant-bras et doit être opéré mais ses jours ne seraient pas en danger. Il a été privé de liberté.
Les circonstances précises de ce drame familial restent à déterminer. On sait cependant qu’une altercation s’était déjà produite dans la nuit de lundi à mardi au sein du couple. L’enquête a été confiée à la police judiciaire fédérale de Nivelles.

Les commentaires sont fermés.