Modern technology gives us many things.

Il a été tué par le régime de Wade : Hommage à Mamadou Diop le 31 janvier

mamadou diop dcd 31 jan 2012Le deuxième anniversaire de la mort du décès de l’étudiant Mamadou Diop, tué à Dakar fin janvier 2012 lors d’une manifestation politique, sera célébré le vendredi 31 janvier à Mbour, sa ville natale, a appris l’agence de presse sénégalaise auprès de ses proches.

Des prières, témoignages sont au programme de cette cérémonie d’hommage prévue à partir de 9 heures, selon le communiqué.

Mort pour la liberté

L’étudiant Mamadou Diop a été tué le 31 janvier 2012 à Dakar, lors d’une manifestation du Mouvement des forces vives du 23-Juin (M23) qui protestait contre la dernière candidature du président Wade à l’élection présidentielle.

A la demande de sa famille et de son marabout, le premier anniversaire de la mort de Mamadou Diop a été célébré dans la sobriété l’année derrière à Mbour.

Né en 1980 à Mbour, Mamadou Diop est père de deux filles âgées, respectivement, de cinq ans et trois mois. Le défunt était le cadet d’une famille de sept enfants.

Fils de gendarme, il a fait ses études primaires à l’école municipale du quartier Thiocé Ouest, qui porte aujourd’hui le nom de Cheikh Ahmadou Lô.

Il y décroche l’entrée en sixième et s’ouvre les portes du CES 1 du quartier Santessou, rebaptisé Amadou Lamine Dabo. Le Brevet de fin d’études moyennes (BFEM) obtenu, il rejoint le lycée Demba Diop de Mbour où il décrocha le baccalauréat en 2004.

En 2005, il s’inscrit à la faculté des Lettres et des Sciences humaines (FLSH) de l’UCAD. Jusqu’à sa mort, il enseignait dans un établissement scolaire de Dakar cumulativement avec ses cours à l’UCAD.

 

Penda Sow/Dakar.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.