Modern technology gives us many things.

Idriss Déby paye les juges qui Hissène Habré

déby 1Visiblement ulcéré par l’arrestation de son beau-frère, El Hassan Karim ne fait pas dans la dentelle. « Habré a fait huit ans au pouvoir et pas 35 ans. Durant ces huit (8) années, l’actuel président du Tchad Idriss Deby et d’autres étaient à ses côtés. Il y avait 11 tendances qui se faisaient la guerre. Mais curieusement, tout le monde s’accorde à dire que les protagonistes doivent être laissés tranquilles et Habré poursuivi. C’est comme si Habré a fait la guerre à lui tout seul. 

On fait une enquête sur une période, on doit entendre tous ceux qui sont concernés par cette période-là», peste-t-il avant d’ajouter : « si on donne une occasion à une personne de se défendre, il faut la lui donner dans un cadre légal. Ici, ce n’est pas légal. Les chambres africaines sont mises en place avec l’accord de l’Union africaine. 

L’Ua, comme l’a dit la cour de la Cedeao n’est pas une institution judiciaire, c’est une organisation politique. Elle ne peut pas donner un ordre au Sénégal pour organiser un procès. Sinon l’Union africaine allait dire d’organiser le procès du Joola, le procès sur tout ce qui passe en Casamance. Si on lit les rapports des organisations non-gouvernementales de 1980 à nos jours sur le cas du Sénégal, il y a beaucoup de cas de torture, de disparition. L’Union africaine n’a rien à voir avec ça. Elle ne peut pas se lever un beau jour et demander qu’on rouvre le procès sur feu Babacar Sèye ». 

Ensuite, dans les colonnes du quotidien L’As, le beau-frère de l’ancien homme fort de Ndjaména qui a séjourné 23 ans au Sénégal, accuse : « une chambre qui se dit indépendante, qui se fixe pour mission de tenir un procès juste et équitable, qu’est-ce qu’on observe ? Les honoraires de toute l’administration des chambres africaines extraordinaires, y compris ceux du procureur lui-même, sont assurés par Deby. C’est officiel ! Le ministre de la justice l’a dit : « Idriss Deby a débloqué 2 milliards. Je rappelle que du temps de Wade, il avait déjà débloqué 2 milliards. 

Ça fait 4 milliards. Les 2 milliards versés sous Wade ont disparu comme l’a dit Cheikh Tidiane Sy, ancien ministre de la justice. Il a dit que le Dage du ministère la Justice a fait disparaître 500 millions. Ce n’est pas 500 millions, ce sont 2 milliards qui sont partis. Si on doit aller à un procès équitable, il faut quelque chose qui inspire confiance. Malheureusement, on a en face de nous des juges qui sont payés par nos ennemis. Quand les juges se sont rendus au Tchad, on a vu dans quelles circonstances ils s’y sont rendus ; c’étaient de grandes accolades et tout. Il faut qu’on soit sérieux » peste-t-il.

Les commentaires sont fermés.