Modern technology gives us many things.

Iba Der Thiam : « Je suis à l’Assemblée Nationale par la volonté de Dieu et de Dieu Seul »

iba der thiamLe député Iba Der Thiam répond à ceux qui pensent qu’il devrait rendre son siège de député obtenu par le PDS. La semaine dernière, les libéraux depuis Paris avaient sonné la charge en traitant le député de ‘traître’ et d’avoir rallié le camp de Macky Sall. La riposte du député ne s’est pas fait attendre et dans un communiqué il dit ne devoir ‘son poste de député qu’à Dieu’. Communiqué intégral ci-dessous

« Je suis à l’Assemblée Nationale par la volonté de Dieu  et de Dieu Seul. Notre peuple n’a fait qu’exécuter Sa volonté souveraine. Lui, Seul, rehausse qui Il veut et rabaisse qui Il veut.
Je ne la quitterai que par la volonté de Dieu et de Lui Seul. Si cela ne tenait qu’au PDS seul, je n’aurais jamais été Député.
Mon mandat, pour moi, signifie : faire le bien et combattre le mal ; défendre l’intérêt national et tout ce qui est juste et assurer la protection des faibles et des sans-voix, partout et toujours.
Je ne pratiquerai, jamais, le nihilisme, que je dénonçais hier, encore moins, une opposition sourde, aveugle, haineuse et violente, que je fustigeais avant le 25 Mars 2012, car agir de la sorte, c’est nier les Dons de Dieu.
Chaque fois que le Gouvernement prendra une mesure allant dans le sens de l’intérêt général ou de mes convictions personnelles, je la soutiendrais publiquement. Chaque fois qu’il foulera aux pieds, les intérêts du peuple ou manquera à ses devoirs, je lui en ferais la critique publiquement.
Telles sont les coordonnées de ma philosophie.
Je ne suis pas et ne serais jamais un vulgaire godillot, encore moins, un homme de main au service d’intérêts sordides. Je suis un intellectuel universellement consacré, capable de penser, de réfléchir, d’évaluer, d’apprécier, de comparer et de juger par lui-même. Je refuse toute caporalisation impérative.
Mon seul juge est Dieu, Le Tout Puissant.
Mes amis et moi sommes prêts à faire face à toutes les éventualités.
A bon entendeur, salut !
Je remercie tous ceux et toutes celles qui m’ont exprimé leur solidarité et leur indignation ».

Les commentaires sont fermés.