Modern technology gives us many things.

Hivernage 2013/Sénégal : le CILSS prévoit des pluies normales ou légèrement excédentaires.

inondation 2Les prévisions pluviométriques indiquent un hivernage globalement humide en Afrique de l’Ouest, en 2013, selon les agrométéorologues du Centre africain pour les applications de la météorologie au développement et du Centre régional AGRHYMET, a-t-on appris samedi auprès des responsables du Comité inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel(CILSS).


Lesdits experts sont chargés du suivi et de l’élaboration des informations sur la campagne pluviométrique agro climatique et hydrométéorologique de l’espace ouest africain.

Ils déterminent également les prévisions saisonnières et hydro climatiques de la saison des pluies 2013 et révèlent leurs applications à la sécurité alimentaire et la gestion des ressources en eau.

Pour leurs travaux, ils ont bénéficié de l’expertise technique des représentants de l’Institut international de recherche sur le climat et la société (Etats-Unis) et du Centre Hadley du service météorologique britannique.

Leurs résultats donnent les tendances probables des précipitations, des cumuls pluviométriques de la saison culturale, des dates de démarrage de la saison, des débits moyens des hautes eaux pour la saison des pluies 2013.

S’agissant de la prévision des précipitations, l’Ouest du Sahel (allant du Sénégal, la Mauritanie à l’Ouest et le centre du Niger), seront arrosés par des pluies normales ou légèrement excédentaires.

Des cumuls pluviométriques saisonniers supérieurs ou équivalents à la moyenne de la période 1981-2010 sont prévus sur la majeure partie des pays du Sahel.

Pour une meilleure campagne agricole, ces experts ont formulé des recommandations.

Il s’agit notamment du laminage efficient des crues au niveau des barrages-réservoirs pour éviter des inondations en aval et la prise de dispositions pour une meilleure rentabilisation des excédents d’écoulements.

Il s’agit aussi du suivi des zones à fort risque d’inondation, la priorisation des variétés à cycle moyen ou encore l’augmentation des superficies sous cultures à haut potentiel de rendement.

Les commentaires sont fermés.