Modern technology gives us many things.

Hélène Tine : « Parler du Fesman à deux mois des Législatives, c’est vouloir emprisonner Sindély »

Le dossier Sindély qui a refait surface ces derniers jours n’est pas pour plaire à Hélène Tine. La députée soupçonne une volonté de l’Etat de la mettre sous les verrous. « Un député a dit à l’Assemblée nationale qu’il a lu sur le Net que des milliards ont été détournés lors du Fesman en 2012. Où étaient ces députés en 2012 pour réclamer une enquête parlementaire ? Pourquoi attendre à quelques mois des Législatives pour parler du Fesman ? », s’interroge Mme Tine dans les colonnes de L’Observateur. Suffisant pour qu’elle en déduise que le régime cherche un moyen de punir Me Wade, qui s’est engagé aux côtés de Mankoo pour les prochaines élections, en emprisonnant sa fille. Pour Hélène Tine, le Sénégal n’a jamais connu « une politique aussi sale ».

Les commentaires sont fermés.