Modern technology gives us many things.

Hausse de 1,4% des prix à la consommation en octobre 2013 au Sénégal

L’indice harmonisé des prix à la consommation a connu une hausse de 1,4% au mois d’octobre 2013 comparé au mois précédent, a appris mercredi APA auprès de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) basée à Dakar.

 

« Cette évolution est expliquée principalement par le
renchérissement des services de communication, des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées, des services d’enseignement et de santé », avance cette structure.

Les prix des services de communication ont progressé de 4% au mois d’octobre 2013, en liaison notamment avec le relèvement des coûts des communications téléphoniques (plus 4,6%).

sédhiou marchéQuant aux prix des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées, ils se sont appréciés de 3,5%. L’ANSD justifie cette situation par la flambée des prix des poissons frais (plus 22,3%), des légumes frais en feuilles (plus 22,1%) et des agrumes (plus 15,1%). La rareté des produits frais observée au cours de l’hivernage s’est poursuivie au mois d’octobre 2013, expliquant ainsi le relèvement des prix des produits alimentaires.

Toutefois, le repli des prix des tubercules et plantain (moins 5,7%), des poissons et autres produits séchés ou fumés (moins 3,5%) et du pain (moins 2,7%) a atténué cette tendance haussière.

Le renchérissement des services de l’enseignement post-secondaire non supérieur (3,2%), du
secondaire (plus 1,3%) et du supérieur (plus 1,2%), en rapport avec la rentrée scolaire, justifie la hausse des prix des services de l’enseignement de 0,9%.

En variation annuelle, les prix à la consommation ont progressé de 1,3% durant la période sous revue.

Selon l’ANSD, le rapport des prix moyens des dix premiers mois de l’année 2013 sur ceux de la période correspondante de l’année 2012 laisse apparaître une augmentation de 0,8%. Le taux d’inflation annuel moyen s’est situé à 0,9%.

Les commentaires sont fermés.