Modern technology gives us many things.

Délocalisation des réunions du Parlement de la CEDEAO : Cissé Lô explique

Dakar, la capitale sénégalaise, abrite depuis le 11 Avril 2018, la réunion délocalisée de la Commission  mixte  du Parlement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO). Axée sur le thème général de «La situation des droits de humains dans les zones en crise sécuritaire en Afrique de l’Ouest», cette rencontre tenue sous la houlette du Président de l’institution, l’honorable Député Moustapha Cissé Lo, a vu la présence d’un riche aéropage d’experts sur les questions sécuritaires et gestion des conflits, des députés de la 4ème Législature du Parlement de la CEDEAO, des députés de l’Assemblée Nationale sénégalaise et bien d’autres invités. Belle occasion saisie par M. Lo pour s’expliquer sur le concept novateur de «réunions délocalisées» de son institution. A l’en croire : «La délocalisation des réunions du Parlement de la CEDEAO vise, entre autres, à rapprocher la représentation communautaire des populations ouest-africaines qu’elle représente. A cet égard, nul ne doute que cette réunion offrira l’opportunité aux citoyens sénégalais et des autres Etats membres qui résident chez nous, de découvrir davantage le Parlement communautaire, d’être informé des activités qu’il mène en leur nom mais surtout de constater que notre institution s’efforce, nuit et jour, d’incarner leurs aspirations», a-t-il fait savoir. Et le Président Cissé Lo de se réjouir de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO qui lui donne carte blanche sur la résolution des conflits qui minent une bonne partie de l’Afrique Sub-Saharienne : « L’acceptation par la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la  CEDEAO de doter le Parlement de la Communauté des pouvoirs de participer au Conseil de Médiation et de Sécurité de la CEDEAO prouvent ,à suffisance, la grande considération sur le rôle que peut jouer notre institution dans la stabilisation et la résolution des crises multiformes dans la sous-région ouest –africaine. »

Ibrahima NGOM Damel

Les commentaires sont fermés.