Modern technology gives us many things.

Guinée Equatoriale : le Président coupe le réseau social Facebook

Le réseau social Facebook est désactivé sur le territoire équatoguinéen à la demande de la présidence et gouvernement suite aux rumeurs et annonce sur une manifestation anti président Teodoro Obiang Nguema (photo) prévue le 15 mai par les opposants au régime et étudiants a –t-on appris de sources concordantes à Malabo
obiang nguéma 1« Facebook ne marche pas, il n’y pas de Facebook, ça va durer sept jours, c’est le grand patron (président de la république) qui a demandé qu’on ferme Facebook » a déclaré sous couvert d’Anonymat un ressortissant Chinois propriétaire d’un cyber-café à Malabo
Outre Facebook, certains sites internet de l’opposition et proche opposition sont aussi bloqués à l’image du site internet du principal parti d’opposition convergence pour la démocratie sociale CPDS qui dénonce en revanche l’arrestation de ses deux militants a Cogo sur le continent a indiqué Placido Mico, secrétaire générale du parti
A Malabo aucune autorité ne souhaite s’exprimer sur la fermeture de Facebook effectuée grâce selon nos sources par les experts en informatique et réseaux de nationalité Allemande.
Aucune déclaration officielle n’existe
Malabo craint donc ici la suite des communications à travers ce réseau social qui connait en un laps de temps un boom et un grand nombre d’abonnés ces derniers temps en Guinée équatoriale surtout par les jeunes.
La prise de cette décision à temps par Malabo n’est pas un fait de hasard car les réseaux sociaux ont joué un grand rôle dans le déclanchement du printemps arabes en Afrique du Nord
Les auteurs de la manifestation anti Teodoro Obiang et sa famille qui était en préparation et dont certains de ses militants ont été arrêtés et relâchés quelques jours après devait avoir lieu pour exiger le départ du pouvoir du président Teodoro Obiang Nguema au pouvoir il y a 33 années
Les anti- Teodoro Obiang Nguema dont la succession au pouvoir par son fils Teodorin doit se concrétiser après les élections sénatoriales, législatives et municipales du 26 mai allait aussi être dénoncée dans cette manifestation qui allait en cas de répression policière provoquer « le printemps équatoguinéen » indiquent-ils.
L´inaccessibilité à Facebook vexe alors les jeunes idem chez les propriétaires de cyber-café majoritairement tenus par les Chinois puisque Facebook attire les milliers de jeunes à se connecter.
La rupture de Facebook a donc pour conséquences baisse de recettes chez les détenteurs de cyber-cafés.
Selon un chinois, la recette journalière de son cyber a baissé de 75% depuis que Facebook est bloqué il y a 2 jours.

Les commentaires sont fermés.