Modern technology gives us many things.

Guinée : des incidents font 2 morts à Kankan après le décès d’un citoyen

conakry manif cellouCONAKRY — Des incidents ont éclaté ce lundi dans la ville de Kankan, principale agglomération de la Haute Guinée, faisant deux morts, dont un gendarme, suite à une manifestation des populations contre le décès de Balla Condé, un jeune footballeur du club provincial, attribué à une « maltraitance  » subie dans une garnison de gendarmerie, a-t-on appris de sources concordantes. Les manifestants se sont attaqués à un poste de gendarmerie, entrainant la mort d’un agent des services de sécurité. Ces heurts entre manifestants et forces de l’ordre auraient aussi fait une dizaine de blessés, ainsi que deux véhicules incendiés, rapportent les mêmes sources. Tout a débuté dimanche, suite à la mort de Balla Condé, survenue dans la nuit du samedi, et que des citoyens ont attribué à des « tortures » dans une gendarmerie de la ville. Ce lundi les forces de sécurité ont tenté de calmer la situation mais la tension est montée d’un cran. Les commerces et les écoles sont restés fermés. Les autorités sécuritaires disposeraient elles d’une tout autre version liée à cette mort, selon nos sources. Elles avancent plutôt que la victime est décédée suite à un tabassage de la part d’un groupe d’individus, qui l’aurait confondu à un voleur. Balla Condé qui a été raflé dans la nuit du samedi par une patrouille de gendarmerie, aurait semble-t-il tenté de s’évader des locaux de la gendarmerie, en escaladant le mur protégeant les lieux, lorsqu’il fut intercepté par un groupe d’individus, qui l’auraient confondu à un voleur. Les gendarmeries réussiront à l’extraire des mains de cette foule, pour le conduire à domicile, toujours selon la version des services de sécurité. Mais, l’ancien footballeur du Milo football club de Kankan, a décédé dans la matinée du dimanche. Ce qui va mettra le feu aux poudres, à travers une manifestation des populations contre les forces de sécurité.

Les commentaires sont fermés.