parlement bissauxibaaru.com – Le Parlement a rejeté ce mardi la loi d’amnistie en Guinée Bissau. Il n’y aura pas d’amnistie pour les auteurs du coup d’état d’avril 2012. Un projet présenté par le gouvernement et qui visait à « apaiser le climat politique » avant les prochaines élections générales prévues pour le 24 novembre, mais décrié par les défenseurs des droits de l’homme et par la société civile. Certains parlementaires réfléchissent à un nouveau texte.

Le Parlement de la Guinée-Bissau. La pression et les manœuvres d’intimidation n’ont pas eu d’effet sur la détermination d’un groupe de députés de faire échouer une loi qui dédouane les auteurs militaires du coup d’Etat du 12 avril 2012 et leurs complices civils.
Plusieurs organisations de la société civile se sont également déclarées opposées à ce projet qui favorise l’impunité.

PARTAGER