awa diopLa vice-consul du Sénégal à Paris, Awa Diop Mbacké, n’est finalement pas membre du premier gouvernement sous l’ère de Aminata Touré. La femme qui a été convoquée de Paris pour les besoins de la consultation des futurs ministres a été recalée à la dernière minute. Primo, elle n’a pas séduit techniquement le Premier ministre, Aminata Touré, lors de leur tête-à-tête. Et au sortir duquel Aminata Touré, s’est rendu compte que la vice-consul ne ferait pas l’affaire pour le portefeuille ministériel en charge de la Famille, encore moins des Sénégalais de l’extérieur. Des constats qui ont été portés à l’attention du chef de l’Etat qui en a pris acte. Secondo, Awa Diop Mbacké a été mouillée dans une enquête de moralité transmise au Palais. Une note révélant qu’elle ne fait pas l’unanimité au sein des femmes de l’Apr de France. A preuve, dès qu’elle a été annoncée au Palais pour participer au prochain gouvernement, de gros calibres de l’Apr de France et plus particulièrement des femmes ont câblé le Palais pour marquer leur désaccord. Ces derniers (les informateurs du Palais) ont fait savoir au Palais que Awa Diop Mbacké ne fait plus l’unanimité au sein de l’Apr France, depuis qu’elle a refusé de céder son fauteuil de présidente du mouvement des femmes de l’Apr en France. Un poste qu’elle cumule avec celui de vice-consul. En revanche, Amadou Diallo Beauvais a cédé son poste quand il a été nommé Consul du Sénégal à Paris. Mieux, soulignent les notes transmises au Palais, «sachant qu’elle risquait d’être boycottée par les femmes de l’Apr en France, elle a préféré tenir récemment un meeting de soutien au Président Macky Sall, à Dakar. Ce qui n’est pas cohérent parce qu’elle est la présidente des femmes de l’Apr en France».

Sources : derniereminute

PARTAGER