Modern technology gives us many things.

Ghana : détrôné par sa Cour, le roi Oti Boateng refuse de plier bagages…

ghana roi oti 1La crise royale qui est née dans la localité de New Juabeng, région de l’Est Ghana, et qui a connu son summum le lundi dernier avec la destitution du roi Daasebre Oti Boateng (photo) par dix chefs traditionnels vient de connaitre un rebond spectaculaire.

En réaction contre sa destitution, Oti Boateng refuse de plier bagages. Il se dit qu’en vertu de la tradition, il est un roc et que personne ne peut l’enlever du trône. Le roi contestataire qualifie de divagation la tentative des dix chefs traditionnels qui tentent et qui ont prononcé son éjection du trône royal de New Juabeng.

La controverse dans cette crise est que la Chambre régionale des chefs traditionnels dans cette partie du Ghana a fait savoir qu’elle considère toujours le roi déchu comme l’autorité suprême sur son territoire.

En prenant sa défense dans cette crise qui s’est affichée sur la place publique, La chambre régionale des Chefs traditionnels affirme que le Conseil royal continuera par défendre le caractère sacré du trône et fera face à tout chef qui agira contre l’autorité de cet Etat traditionnel.

La crise qui est désormais ouverte entre d’une part le collège des dix traditionnels qui a prononcé la destitution et d’autre part le roi Oti Boateng qui se maintient en place connaitre un arbitrage.

Les commentaires sont fermés.