Modern technology gives us many things.

‘Gamou’ de Médina Baye: les services techniques sont à pied d’œuvre

baye niassLe « Gamou » – fête commémorant la naissance du prophète Mouhamed (PSL) – sera célébré dans la première quinzaine de janvier prochain, à Kaolack comme dans d’autres localités du pays.

Un comité régional de développement (CRD) consacré aux préparatifs de cette fête s’est déroulée jeudi à Kaolack, sous la présidence du gouverneur de la région, Amadou Sy.

Les responsables de Médina Baye – le quartier de la commune de Kaolack devant abriter le « Gamou » – ont interpellé les chefs des services régionaux sur les mesures prises en prévision de l’évènement.

Le chef du commissariat central de police, Ndiarra Sène, a promis la mise en place d’un poste de police rapproché pour assurer la sécurité des pèlerins.

Il a aussi annoncé un plan de circulation devant faciliter la circulation des personnes et des biens, avant, pendant et après le « Gamou ». Des policiers en civil seront positions dans les alentours de la grande mosquée de Médina Baye, selon M. Sène.

Il dit avoir demandé à sa tutelle l’affectation à Kaolack de 250 à 300 agents du Groupement mobile d’intervention (GMI), durant le « Gamou ».

Le lieutenant Ousmane Guène, adjoint du commandant de la compagnie de gendarmerie de Kaolack assure que ses hommes sont préparés à assurer l’escorte des personnalités nationales et étrangères attendues à la manifestation.

Saliou Ndiaye, un responsable de l’Agence de gestion des routes (Ageroute) à Kaolack, a annoncé la construction de ralentisseurs sur la principale route de Médina Baye, dans le but de réguler la circulation des voitures.

Il n’a pas donné de garantie concernant le tronçon de 1,5 km dit « El Hadji Abdoulaye Niass » – entre le projet « Cœur de Kaolack » et la cité de Médina Baye. Ce tronçon ne fait pas partie du réseau dont doit s’occuper l’Ageroute, a-t-il précisé.

La Société nationale d’électricité du Sénégal (SENELEC) se chargera de faire cinq branchements provisoires, prépositionner un groupe électrogène, mettre Médina Baye hors-délestage, c’est-à-dire à l’abri de toute coupure d’électricité, a assuré sa déléguée régionale, Maty Diouf.

La Sénégalaise des eaux (SDE) s’est engagée à installer 215 branchements provisoires, mobiliser deux camions-citernes et des équipes d’entretien de son réseau.

Le service régional de l’hydraulique mettra à la disposition du comité d’organisation 15 camions-citernes et des bâches d’eau, pour faciliter le ravitaillement en eau des pèlerins.

La région médicale apportera des médicaments et du matériel phytosanitaire. Elle mettra des ambulances sur les principaux axes routiers de la ville, selon Marème Kane, la représentante du médecin-chef au CRD.

Le gouverneur de la région a salué l’engagement dont ont fait preuve les responsables des services techniques régionaux. Selon Amadou Sy, 500 tubes en fer, 1.000 chaises, 100 tentes, 200 bâches et une tribune de 200 places seront mises par l’Etat à la disposition du comité d’organisation du « Gamou ».

« Nous sommes satisfaits des réponses apportées à certaines de nos sollicitations, en attendant la réunion nationale, où d’autres doléances seront » communiquées aux autorités administratives et aux chefs des services techniques, a indiqué le président du comité d’organisation, Cheikh Ibrahima Baye Mamoune Niass.

Ce responsable religieux de Médina Baye et membre du Conseil économique, social et environnemental (CESE), a dit que « la réhabilitation de la route Kaolack-Fatick, et du tronçon dit +El Hadji Abdoulaye Niass+ restent une priorité pour le Khalife de Médina Baye ».

Ce dernier, selon Cheikh Ibrahima Baye Mamoune Niass, souhaite que les pèlerins attendus à Kaolack ne soient pas confrontés à « des problèmes d’eau, d’électricité, d’hébergement, de nourriture… »

Les commentaires sont fermés.