Modern technology gives us many things.

Gabon : Un sénateur sous les verrous pour sacrifice humain

gabon sénateur convoquéCité dans une affaire de crimes de sang depuis 2011 qui a conduit à la levée de son immunité parlementaire le 24 décembre 2012, le Sénateur de Kango, Gabriel Eyeghé Ekomi (photo) a été placé sous mandat de dépôt ce vendredi 7 juin 2013.

Selon des sources judiciaires proches du dossier, cette incarcération fait suite au refus du sénateur qui était jusque-là cité dans une affaire de crime de sang, de ne répondre vendredi dernier à une convocation d’un juge.

M. Eyeghe Ekomie, qui serait également inculpé pour instigation d’assassinat, devait être entendu par le magistrat instructeur chargé de son dossier. Mais il ne s’est pas présenté au tribunal de première de Libreville, préférant mandater son avocate, Me Gisèle Eyue.

Pour sanctionner ce geste, perçu comme une manœuvre dilatoire, la justice notamment le procureur de Libreville, Sidonie Flore Ouwe, a décerné un mandat de dépôt de 48 heures à l’encontre du parlementaire.

Mandat, à la suite duquel il a été incarcéré ce vendredi à la prison centrale de Libreville encore appelée « sans famille ».

 

Les commentaires sont fermés.