Modern technology gives us many things.

Gabon : le frère du président Bongo empêché de quitter le pays

ali bongo 5Le Gabon serait-il entré dans une nouvelle ère ? Jeff Bongo, frère cadet du président Ali Bongo a été empêché de quitter le territoire Gabonais ce dimanche pour avoir fait délivrer illégalement des passeports diplomatiques à sa compagne ainsi qu’à ses trois frères.

Selon nos informations, Jeff Thierry Arsène Bongo Ondimba, frère cadet du président Gabonais, Ali Bongo Ondimba et ex-directeur des règlements et de la programmation des ressources au Trésor public aurait fait délivrer des passeports diplomatiques à quatre personnes qui ne devraient pas en bénéficier : sa compagne et les trois frères de cette dernière.

Interpellé par la police de l’air et des frontières, Jeff Bongo a déclaré que ces documents auraient été établis avec l’accord des autorités compétentes.

En effet Jeff Bongo a été, en 2011, nommé à la paierie de l’ambassade du Gabon en France, ce statut lui permet de bénéficier d’un passeport diplomatique mais pas sa compagne encore moins la famille de celle-ci.

Au Gabon, selon l’article 13 du décret N°349/PR/MAECF du 10 mai 2000 fixant le régime de délivrance, de prorogation et de renouvellement des passeports diplomatiques et des passeports de service seuls, la conjointe légale et les enfants légitimes, de 6 à 21 ans, des membres du personnel diplomatique et consulaire ont droit à ce sésame.

Selon nos informations, Jeff Bongo a été entendu sur cette affaire ce lundi après-midi par les gendarmes de Libreville.

Son frère Ali, président de la République serait quant à lui, à la découverte de cette affaire, rentré dans une colère noire. Ce dernier prônant la rupture avec les largesses du passé ne supporte pas le non-respect des lois du pays.

Pour finir notons que hier, de tels agissements n’auraient fait l’objet d’aucune interpellation des forces de l’ordre mais, au constat, le pays tente désormais d’inverser la tendance et ce, apparemment, même quand on s’appelle Bongo. De quoi donner espoir et ce même aux critiques du pays les plus pessimistes.

Les commentaires sont fermés.