Modern technology gives us many things.

Gabon : cinq enfants meurent calcinés dans une maison à Lambaréné

incendie médinaCinq enfants dont les âges varient entre un et huit ans, sont morts calcinés dans une maison, la nuit dernière, à la Carrière, un quartier du deuxième arrondissement de Lambaréné
Un incendie d’une rare violence dû à l’imprudence des parents s’y est déclaré vers trois heures du matin, décimant ainsi les cinq enfants esseulés dans la maison. Les restes des corps des cinq victimes ont été retrouvés dans les décombres du théâtre de l’incendie.

Le feu, a indiqué une source sûre, s’est déclaré au moment où les enfants dormaient profondément. Les flammes auraient été provoquées par des bougies allumées par les parents après la coupure d’électricité enregistrée dans la ville.

Les faits se sont passés pendant que les parents des enfants se trouvaient à une veillée organisée extra muros. C’est par téléphone, a relevé la source, qu’ils ont été informés du drame qui venait de se produire dans leur habitation.

Pour tenter de limiter les dégâts, a-t-on appris, des riverains se sont attelés à circonscrire les flammes à l’aide des moyens rudimentaires. En vain. Le feu a continué à se propager avec une extrême gravité dans la pièce où se trouvaient les enfants, les brûlant en même temps que la toiture de la maison et des effets.

Ce drame – intervenu quatre jours après celui de Nzamaligué – a provoqué tristesse et désolation à Lambaréné. Les incendies de cet acabit y sont fréquents. Il y a quelques années, quatre enfants avaient péri dans les mêmes conditions à Isaac, dans le deuxième arrondissement du chef-lieu du Moyen-Ogooué.

Les commentaires sont fermés.