yamina benguiguiLe 15e Sommet de la Francophonie, prévu à Dakar en 2014, va se caractériser par sa grande modernité, en raison de son ouverture à « des thématiques qui préoccupent l’Afrique », a prédit Yamina Benguigui, ministre déléguée française en charge de la Francophonie.

« Ce Sommet sera très moderne, parce qu’ouvert sur les femmes, la jeunesse, la sécurité qui sont des thématiques qui préoccupent l’Afrique », a-t-elle estimé, dans des déclarations rapportés par les services du ministère sénégalais des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.

Mme Benguigui s’exprimait lors d’un dîner offert à une délégation sénégalaise conduite par Mankeur Ndiaye, patron de la diplomatie sénégalaise, en prélude à la 29e session de la Conférence des ministres de la Francophonie qui s’ouvre ce jeudi à Paris.

Intervenant au cours de cette rencontre, Mme Benguigui « a dit toute sa joie de voir le Sénégal organiser le prochain Sommet de la Francophonie », rapporte cette source, avant d’ajouter : « Pour elle, ce Sommet sera très émouvant avec le retour du président Abdou Diouf à Dakar ».

« Ce Sommet se prépare particulièrement bien et je crois qu’il n’y a pas d’angoisse à se faire », a ajouté la ministre française, en s’adressant notamment à son homologue sénégalais, en présence de Jacques Habib Sy, Délégué général à l’Organisation du 15e Sommet de la Francophonie.

Etaient également présents, le professeur Penda Mbow, représentant du chef de l’Etat sénégalais à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), et El Hadj Kassé, membre du Comité scientifique dudit Sommet.

PARTAGER