Modern technology gives us many things.

Le FPDR exige la libération immédiate des opposants arrêtés

Ce vendredi 9 mars 2018, à l’appel de l’IED, des milliers de Sénégalais ont voulu se rassembler pacifiquement pour exiger les garanties minimales d’une élection présidentielle honnête et transparente en 2019.

Le régime policier de MackySall, comme à son habitude, n’a eu d’autre réponse que le recours à la violence contre les droits démocratiques des citoyens.

C’est ainsi que des leaders du FPDR et de l’IED, parmi lesquels le ministre d’Etat Oumar SARR et le député Mamadou DIOP Decroix ont été brutalement interpellés. De nombreux autres responsables, militants et simples citoyens ont aussi été interpellés.

Le FPDR exige leur libération immédiate et le respect du droit à la manifestation garanti par notre Constitution.

Le FPDR invite tous les militants et citoyens à maintenir et amplifier leur mobilisation et à rester à l’écoute des mots d’ordre de l’IED.

Tôt ou tard, MackySall comprendra que sa gouvernance brutale et vindicative n’a aucun avenir et qu’il lui faudra respecter les droits de l’opposition.

LA LUTTE CONTINUE !

Fait à Dakar le 9  mars 2018

La Conférence des Leader

 

 

1 commentaire
  1. Lo dit

    Bien fait pour vous des vaut rien

Les commentaires sont fermés.