Modern technology gives us many things.

Football/ Eléphants/Sabri Lamouchi avoue: « Je serais fou de me passer de Drogba »

sabriL’on avait annoncé Sabri Lamouchi en froid avec, Didier Drogba, le capitaine des Eléphants. Mais le sélectionneur a tenu à démentir cette thèse sur les ondes de RMC.
Didier Drogba n’est pas banni de la sélection nationale de Côte d’Ivoire. C’est en substance ce que Sabri Lamouchi a tenté d’expliquer sur le plateau de RMC, la Radio de Monaco en France. Face au micro qui lui a été tendu, le technicien franco-tunisien a expliqué son choix de le laisser de côté pour qu’il puisse reprendre des forces. Parce qu’en méforme physiquement. « Je n’ai aucun problème avec lui. Il y a un an, il gagnait la Champion’s League. Il est parti en Chine et a connu un niveau de jeu bien différent. Il est revenu et a connu des blessures… Il a besoin de vacances, d’être bien physiquement», a-t-il laissé entendre. « Pour les prochaines batailles à venir, Didier Drogba retrouvera son brassard et ses coéquipiers de la sélection nationale qu’il n’avait plus revu depuis la CAN 2013 », a assuré Sabri Lamouchi. Pour lui, il serait impensable de se passer d’un tel atout. « C’est quelqu’un sur qui je compte, il le sait. Je serais fou de me passer du joueur et de l’homme qu’il est. Je connaissais le joueur mais l’homme a apporté énormément à la sélection, au pays et à l’Afrique en général. On le reverra avec ce maillot, je l’ai déjà dit. C’est juste qu’il a besoin de faire une vraie préparation. Il peut encore nous apporter énormément, ne serait-ce que par son expérience », a-t-il indiqué. Si son physique est remis en cause, Didier Drogba au terme de la rencontre retour des quarts de finale de l’Uefa Ligue des Champions face au Real avait déclaré le contraire. «Il y a quelques semaines, des gens me disaient “au revoir”, on m’avait un peu enterré, je suis fier de ce retour », avait déclaré l’attaquant de Galatasaray sur BeIn Sports, quelques semaines après Côte d’Ivoire-Gambie du 25 mars 2013.

Les commentaires sont fermés.