Modern technology gives us many things.

Finances publiques : le Sénégal, seul pays de l’UEMOA à avoir transposé les directives…

Le Sénégal est le seul pays à avoir transposé dans son dispositif législatif et réglementaire l’ensemble des six premières directives de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) relatives aux finances publiques, signe de  »l’engagement » des autorités sénégalaises à réussir une harmonisation de ce secteur qui se trouve au cœur de la décision politique, a affirmé, mardi, Fatima Sawadogo (photo), représentante résidente de la Commission de l’UEMOA à Dakar.

uemoa fatima sawadogo« Le Sénégal est le seul Etat membre parmi les huit pays à avoir transposé les six premières directives de l’UEMOA en matière de finances publiques », a-t-elle notamment déclaré, au cours d’une cérémonie de présentation des directives de l’UEMOA sur les finances publiques.

Cette rencontre entre dans le cadre d’une campagne de sensibilisation et de formation initiée par l’UEMOA à l’intention des députés membres de la Commission des finances de l’Assemblée nationale et des magistrats de la Cour des comptes.

Ce programme vise la mise en œuvre d’un volet communication du Programme d’appui aux réformes du cadre harmonisé des finances publiques (PAFP) au sein de l’UEMOA. Il a également pour objectif d’informer et de sensibiliser les acteurs des finances publiques, les organisations de la Société civile et la presse nationale sur les réformes des textes organisant les finances publiques.

« Je remercie le Sénégal pour sa foi en l’intégration sous-régionale et pour son engagement à l’harmonisation des finances publiques (…). Sur les huit pays de l’Union, c’est le seul à avoir appliqué six sur huit directives de l’UEMOA sur l’harmonisation des finances publiques », a souligné la représentante résidente de la Commission de l’UEMOA à Dakar.

Fatima Sawadogo a réaffirmé la disponibilité de l’institution communautaire à appuyer le Sénégal sur le plan technique, avant d’inviter les autorités « à maintenir le cap » de la transposition des dernières directives, portant sur le régime financier des collectivités territoriales et la comptabilité des matières.

Elle a expliqué que ces directives de l’UEMOA s’inscrivent dans un processus visant une gestion efficace et transparente des finances publiques ainsi qu’une meilleure comptabilité des données en vue d’une surveillance multilatérale des politiques budgétaires nationales.

Selon la responsable de l’UEMOA, « les deux dernières directives prennent en compte les normes et les bonnes pratiques internationales pour une gestion rigoureuse et transparente des finances publiques et assurent la cohérence avec les objectifs du Pacte de convergence, de stabilité, de croissance et de solidarité » de l’institution communautaire.

Les commentaires sont fermés.