Modern technology gives us many things.

Fin du Forum économique mondial sur l’Afrique : appel pour des investissements dans le continent

LE CAP — La 23e édition du Forum économique mondial (WEF) sur l’Afrique s’est terminée vendredi au Cap, en Afrique du Sud, par un appel des délégués en faveur de plus d’investissements en Afrique.

forum kofi annanAu cours de cette rencontre de trois jours, le Banque africaine de développement (BAD) a proposé de créer un instrument permettant aux banques centrales africaines d’investir une partie de leurs réserves dans le continent. Les représentants de la BAD ont expliqué les détails de leur plan visant à développer l’instrument de financement des infrastructures.

Cette idée devrait être favorablement accueillie par la plupart des banques centrales du continent, estime Lesetja Kganyago, gouverneur adjoint de la Banque de réserve de l’Afrique du Sud.

Des participants sont d’avis que la proposition aiderait à promouvoir l’autonomie et la compétitivité de l’Afrique.

Le recours à l’aide étrangère pour financer les projets commerciaux et économiques n’est pas viable, a indiqué le président de la BAD, Donald Kaberuka, disant que l’on doit décourager la dépendance sur l’aide des donateurs.

« Nous devons comprendre comment utiliser les nombreuses ressources de ce continent pour sa propre transformation », a-t-il relevé.

Le président kenyan Uhuru Kenyatta a souligné pour sa part la nécessité de supprimer les barrières non tarifaires et d’attirer les investissements.

« Je vois dans les 50 prochaines années notre capacité d’avoir nos blocs commerciaux régionaux devenant plus intégrés, et d’aller de la Communauté est-africaine vers une monnaie unique », a indiqué M. Kenyatta.

Il a insisté sur la nécessité de mobiliser les ressources financières africaines pour financer les projets d’infrastructures, plutôt que de dépendre de l’aide étrangère, comme le fait maintenant la BAD.

La 23e édition du WEF sur l’Afrique du Sud a rassemblé un millier de de participants venus de 41 pays africains, dont 12 chefs d’Etat.

Les commentaires sont fermés.