Modern technology gives us many things.

Filière banane : les exploitants tourmentés par le prix de vente

C’est un périmètre bananier de 23 hectares avec un rendement de 15 à 20 tonnes de bananes (à l’hectare) de l’ONG Soleil International qui souffre terriblement de la concurrence déloyale qui s’abat sur le prix de vente de cette banane. Avec ses 90 employés, l’opérateur économique Mouhamed Mangane, dénonce avec la dernière énergie l’état de la vente de cette banane qui coûte 170fCFA au périmètre mais revendu à 500f dans le marché à Tambacounda. Il invite ainsi le Chef de l’Etat Président de la République Macky Sall de prendre cette question en mains pour leur permettre de faire face aux nombreuses contraintes et autres difficultés qui constituent un véritable frein au développement du secteur de la banane mais aussi pouvoir vendre au moins à 200f le kilogramme au niveau des périmètres. A monsieur Mangane de lever un autre coin du voile pour souligner l’impossibilité pour eux d’accéder à aux crédits au niveau de banques. Ces dernières posent toujours un problème de garantie et là « nous demandons à l’Etat de nous aider et de gérer cette question ». A ces difficultés s’ajoute la cherté du gasoil dont le litre coûte 792Fcfa. Et avec les deux motos pompes de ce périmètre d’Adjaf, près de 200 litres sont utilisés par jour soit un peu plus de 150.000 de carburant (par jour). Puisse le lancinant problème de l’emploi des jeunes est une bataille nationale, les opérateurs économiques de Tambacounda préconisent le retour à la terre mais aussi et surtout le soutien de l’Etat qui peut mettre à leur disposition un fond de garantie pour accéder aux crédits dans les institutions financières de la place.
Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.